Pôle d’échange(s)

Améliorer les mobilités entre les territoires de l’estuaire de la Seine
Expérimenter de nouvelles mobilités

Groupe de travail Mobilités

Co-Présidents

Jean-Baptiste GASTINNE, 1er adjoint à la Mairie du Havre, 1er VP de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole en charge du développement économique et du tourisme, 10e Vice-Président du Conseil régional en charge des transports et de l’axe Seine

Joël COLSON, Maire de Beuzeville, Conseiller communautaire de la Communauté de communes du Pays Honfleur Beuzeville

OBJECTIF/AMBITION

Améliorer les mobilités quotidiennes, développer les interconnexions entre les territoires de l’estuaire de la Seine, anticiper et préparer l’avenir, expérimenter de nouvelles mobilités

 

Estuaire, territoire cyclable

Vers la création d’un « écosystème vélo » dans l’estuaire de la Seine

Densifier l’offre cyclable et mailler les territoires de l’estuaire

Le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine a publié en janvier 2022  un schéma cyclable pour l’estuaire de la Seine.

Le document identifie un certain nombre d’axes structurants dans l’objectif d’améliorer l’accessibilité et le maillage des territoires et des sites touristiques majeurs.

Cliquez ici pour en savoir plus

 

Renforcer les services liés à la pratique cyclable : le projet « Haltes en Seine »

Une stratégie cyclable tient aussi compte des services favorisant le report modal vers les mobilités cyclables. Le Pôle anime les acteurs de l’écosystème, aménageurs, prestataires, usagers, pour définir et imaginer des haltes vélo/rando répondant au mieux aux usages des randonneurs, cyclotouristes et usagers du quotidien.

 

Estuaire, destination électrique

Du premier état des lieux vers la stratégie partagée

Les élus du Pôle métropolitain ont souhaité réaliser un recensement précis des bornes de recharge, du maillage, des acteurs et des relations d’interopérabilité.

À l’issue de ce premier état des lieux, le constat est fait d’une disparité importante des équipements et politiques publiques en matière de mobilités électriques. Les enjeux de développement relèvent du maillage, de l’interopérabilité au sens large (tarification, système d’abonnement /de paiement, communication), de la stratégie d’accompagnement du déploiement de l’offre privée. Le Pôle métropolitain accompagne la stratégie de développement de la mobilité électrique tant pour accompagner les nouvelles politiques publiques que pour le déploiement de l’offre de recharge privée.

Cliquez ici pour télécharger la synthèse sur « L’électromobilité dans l’estuaire de la Seine »

 

Estuaire, territoire de covoiturage

Le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine a publié en juin 2020 une étude sur les aires de covoiturage de demain dans l’estuaire de la Seine.

Le groupe de travail « Mobilités », co-présidé par M. Gatinet et M. Rémond a choisi de se concentrer prioritairement sur les sujets du covoiturage courtes distances. Deux actions sont en cours de déploiement :

  • lancement de la solution NomAd-covoiturage (KAROS) par la région Normandie sur le territoire
    de l’estuaire de la Seine (16 intercommunalités plus 4 exerçant la compétence mobilité) : promotion
    de l’outil, harmonisation des tarifs, suivi de l’action ;
  • inventaire et développement des aires de covoiturage sur le territoire de l’estuaire.

Cliquez ici pour télécharger l’étude « Imaginons les aires de covoiturage de demain »

 

 

 

L’accueil des campings cars sur les zones littorales et intérieures

Le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine et l’AURH ont publié en octobre 2020 une note d’enjeux sur le camping-car dans l’estuaire de la Seine.

Cette note vise à :
– Analyser en détail le maillage territorial des aires et lieux d’accueil des camping-caristes ;
– Identifier les enjeux pour les territoires ;
– Proposer des pistes d’action pour le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine.

Cliquez ici pour télécharger la note d’enjeux « Le camping-car dans l’estuaire de la Seine »

 

 

 

 

La desserte des sites touristiques par les transports en commun

Le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine a publié en février 2021 une étude sur la desserte des sites touristiques par les transports en commun dans l’estuaire de la Seine.

Dans le cadre de sa stratégie de développement touristique et de promotion du territoire, les élus du Pôle métropolitain de l‘estuaire de la Seine ont défini les mobilités comme un axe prioritaire de travail.

Le groupe de travail « Attractivité et Tourisme » a défini comme prioritaire l’action. Optimiser le service de transports en commun existant à la desserte des sites touristiques. L’objectif de cette action est l’amélioration de l’accessibilité de certains sites touristiques en transport en commun, pour les habitants comme pour les touristes, par une optimisation des réseaux des flux touristiques.

Cliquez ici pour télécharger l’étude « Desserte en transport en commun des sites touristiques de l’estuaire de la Seine »

 

Découvrez l’ensemble des actions menées en 2020 et 2021 par le Pôle métropolitain dans le rapport annuel

 

Chiffres clés

182 bornes publiques (syndicats d’énergies, intercommunalités et communes)
Et
25 bornes de gestion privée (commerçants, garages, aires de services)