Skip to main content

Sillonnez la route des chaumières

Véritable « image d’Epinal » de la Normandie, la chaumière est la maison traditionnelle recouverte de chaume. Elle est le témoignage d’un savoir-faire régional entretenu par des artisans attachés à transmettre leurs techniques par un travail de qualité. Son architecture typique provient à l’origine des ressources locales : l’ossature ainsi que les colombages sont issus des bois voisins, la paille ou les tiges de roseaux de la vallée de Seine couvrent son toit, les fondations de la chaumière et son soubassement proviennent du silex et des blocs de calcaire du sous-sol environnant.

Le torchis de remplissage est fabriqué à partir du limon. Les iris percent sur les faîtages. Cette route touristique jalonnée de centaines de chaumières est longue de 53 km. Le départ se fait de la maison du parc naturel régional des boucles de la Seine normande à Notre Dame de Bliquetuit. Elle traverse entre autres les charmants villages de Aizier, Vieux-Port, Trouville-la-Haule, Sainte-Opportune-la-Mare, Saint-Aubin-sur-Quillebeuf… Les époques ont imprimé leur marque dans les ruelles de ces villages, leur conférant ainsi un caractère unique.

Juliobona

À la découverte de l’incroyable passé gallo-romain de la ville de Lillebonne

Situé face au théâtre romain, Juliobona, le nouveau musée galloromain de Lillebonne, vous convie à la découverte de l’incroyable passé gallo-romain de la ville. Juliobona est le nom de l’ancienne ville de Lillebonne qui fut la capitale de la cité des Calètes, l’actuel pays de Caux, durant l’Antiquité. Au fil d’une balade dans ce riche passé, vous découvrirez les traces des anciennes constructions : le théâtre, les thermes ou encore les nécropoles. Les collections de verrerie et de céramiques retracent également la vie quotidienne de l’époque gallo-romaine. La visite se termine par la découverte de l’exceptionnelle collection d’objets retrouvés dans une tombe dite « la tombe de Marcus ».

La chapelle Saint-Thomas

Visitez un lieu insolite pour découvrir la vie de la léproserie

En bordure de la forêt de Brotonne, à Aizier, se trouve un lieu insolite et magique : la chapelle Saint-Thomas, dédiée à Thomas Becket, archevêque de Canterbury. Ce site du XIIe siècle a accueilli des malades de la lèpre à partir de 1180 et pendant 350 ans. Il présente les vestiges
romantiques de la seule léproserie entièrement mise à nue en France. Un nouveau sentier d’environ 45 minutes en libre accès permet aux visiteurs de découvrir l’histoire du site au travers d’un parcours d’interprétation pour comprendre le quotidien des lépreux et la vie de la léproserie.

Par ailleurs, la chapelle reste toujours un lieu de culte et de dévotion. Dans cet endroit propice à entretenir contes et légendes, on raconte qu’il faut nouer la branche d’un arbre voisin de la Chapelle… Si le nœud résiste à l’épreuve du temps, le vœu sera exaucé ! De quoi donner des idées à tous les amoureux…

Parking gratuit à proximité immédiate.

Accessible aux personnes à mobilité réduite (avec aide).

Ecomusée de la pomme et du cidre

Découvrez le cidre, son histoire, sa fabrication

Boire un verre de cidre, ce n’est pas seulement se désaltérer, c’est aussi s’emparer du goût d’une terre, de ses pommiers, de ses pressoirs, de ses celliers, de ses tonneaux et de toute l’histoire des hommes de Normandie. Au cœur d’un clos masure cauchois, vous découvrirez l’histoire du cidre, le pommier à cidre, les outils de production, les différentes étapes de fabrication du cidre artisanal et un élevage d’oies normandes, race élégante en voie de disparition. C’est avec beaucoup de plaisir que nous vous inviterons à déguster nos produits dans notre boutique pleine de charme : cidre, pommeau, calvados, eau-de-vie « La Goutte Cauchoise », jus et gelée de pommes…

Partez en ballade aux jardins suspendus au Havre

Les jardins suspendus sont situés dans un ancien fort dont les bastions et offrent une vue exceptionnelle sur la mer, le port et la ville basse.

Les serres de collection regorgent de trésors : plantes parfumées ou aromatiques, végétaux de tous les pays, orchidées, bégonias…

Le dernier mercredi du mois des ateliers sont ouverts aux enfants comme aux adultes. Un animateur et un jardinier vous accueillent sur place.

Découvrez le circuit du patrimoine à Goderville

Le circuit du patrimoine a été installé en 2019 pour mettre en valeur le patrimoine architectural et technique de Goderville (linerie, corderie…), avec le double objectif d’intéresser les touristes mais surtout de faire connaître leur patrimoine aux Godervillais. Il est en 2 langues (français et anglais) et prend comme accroche la nouvelle « La Ficelle » de Maupassant. Il comprend 11 « stations » avec panneaux d’explication et le circuit est visualisé par des pieds tracés au sol. Il est accompagné d’un dépliant.

Visitez l’église Saint-Joseph

Tel un phare au cœur de la ville du Havre, l’église Saint-Joseph se singularise par une tour lanterne octogonale d’une hauteur de 107 mètres, faisant corps avec la base carrée de l’édifice, réunissant nef et chœur.

Commencée en 1951 et achevée en 1957 après la mort d’Auguste Perret, l’église Saint-Joseph s’impose comme l’un des chefs-d’œuvre architecturaux du XXe siècle.

À l’intérieur de l’église, le béton est éclairé par 12 768 verres colorés, œuvre de Marguerite Huré.

Foulez les célèbres Planches de Deauville

C’est l’un des symboles de Deauville… les fameuses Planches ont été construites en 1923. Elles bordent l’établissement des Bains Pompéiens, ensemble Art déco construit la même année. Elles deviennent et restent à jamais le lieu d’une vie sociale intense.

Elles s’étendent aujourd’hui sur 643 mètres, après de successives extensions. La balade se poursuit ensuite jusqu’à Tourgéville, puis Bénerville-sur-Mer le long de la promenade Michel d’Ornano. En 1966, Claude Lelouch fait connaître les Planches au monde entier avec le film Un homme et une femme. Une place y porte son nom.

Découvrez le panorama saisissant du cap Fagnet

D’abord forteresse gauloise, le Cap Fagnet fut un maillon du Mur de l’Atlantique durant la sec onde guerre mondiale grâce à son panorama exceptionnel. À proximité, un parc éolien et la chapelle Notre Dame de Salut, dédiée aux marins péris en mer valent également le détour.

Visites guidées et accès aux blockhaus sur rendez-vous.

Hippodrome de Deauville – La Touques

Vibrez au rythme des courses hippiques

C’est sur l’hippodrome de Deauville – La Touques que l’on peut voir le plus de courses dans l’année ! Il mérite ainsi son surnom d’hippodrome « des 4 saisons » avec son programme d’une quarantaine de journées de courses de Plat. Ses courses de prestige et son centre d’entraînement de 480 chevaux à l’année et 800 en été attirent l’élite des cavaliers et une clientèle internationale.

Deauville – La Touques accueille de nombreuses courses qui lui valent sa réputation dont les fameux prix Rothschild, Maurice de Gheest, Jacques Le Marois, Morny, Jean Romanet… et pour clôturer la saison estivale, le Grand Prix de Deauville.

Le musée des Pêcheries

Découvrez l’histoire de Fécamp dans un lieu exceptionnel

Aménagé dans une ancienne sècherie de morue des années 1950, le musée des Pêcheries propose aux visiteurs de riches collections, toutes liées à l’histoire de Fécamp : galerie historique, pêche, Beaux arts, enfance et vie cauchoise. Situé sur le toit du musée, le belvédère offre sur 360° un point de vue exceptionnel sur la mer, les falaises et la vallée de Fécamp.

Jardins d’Étretat

Art paysager et land-art vous attendent

Sur la falaise d’amont d’Étretat, avec vue exceptionnelle sur la fameuse aiguille, ces jardins mêlent art paysager et land-art pour le plus grand ravissement des amateurs de paysages impressionnistes, de topiaires ou d’art contemporain.